Fiche de cours : Thrombose de la veine porte et/ou mésentérique


Note

Fiche de cours mise à jour le 07/10/2017 à 06:32:43

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Obstruction de la veine porte et/ou de la VMS en rapport avec la formation d’un thrombus endoluminal partiel ou complet pouvant s’étendre en aval aux branches portales intra-hépatiques ou en amont aux vaisseaux splanchniques (veine splénique, VMS), d'origine cruorique ou tumoral.

Clinique

La sévérité des symptômes dépend de l’extension de la thrombose au niveau du système porte et de la rapidité d’installation de la thrombose :
- Asymptomatique
- Douleurs abdominales non spécifiques
- Diarrhée
- Nausées, vomissements
- Signes péritonéaux (défense)
- Syndrome infectieux en cas de pyléphlébite (fièvre, frissons)

Biologie

- CRP élevé
- Hyperleucocytoses à PNN
- Acidose lactique tardive

Échographie

- Détection du thrombus intra-vasculaire (hypo puis hyperéchogène)
avec élargissement du calibre de la veine porte
- Absence de flux enregistré au Doppler pulsé avec turbulences en
amont de la thrombose
- Absence de remplissage au Doppler couleur

Signes indirects : THROMBOSE ANCIENNE
- Cavernome portal : réseau veineux collatéral péri-cholédocien et péri-vésiculaire visible au niveau du hile hépatique
- Hypertension portale : dilatation du tronc porte, perte de la cinétique respiratoire, SMG, dilatation de la veine gastrique, dérivations spléno-rénales

TDM

Hyperdensité spontanée endoluminale en cas de thrombus récent (moins de 10 jours), ensuite, il devient iso puis hypodense
Après injection au temps portal :
- Défect hypodense intra-vasculaire localisé dans veine porte et/ou la VMS
- Extension de la thrombose +++, majoration du calibre du vaisseau thrombosé
- Troubles de perfusion hépatique correspondant au territoire portal obstrué, hypervascularisation du territoire obstrué à la phase artérielle (perfusion réactionnelle) apparaissant ensuite isodense à la phase portale
- Rechercher des signes d’ischémie veineuse mésentérique

CAT

Anticoagulation prolongée pendant au moins 6 mois en l’absence d’affection prothrombotique et à vie dans le cas contraire