Fiche de cours : Syndrome du nerf inter-osseux postérieur


Note

Fiche de cours mise à jour le 30/09/2019 à 18:18:16

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Atteinte mécanique du nerf interosseux postérieur, branche terminale motrice du nerf radial au niveau du coude.

Touche préférentiellement les hommes et le côté dominant.

Facteur favorisant : mouvements de prono-supination répétés (horlogers, musiciens, peintres..)

< 5 % des causes d'épicondylalgie latérale atypique.

Plusieurs étiologies sont possibles :

- compression au niveau d'un site anatomique : arcade de Frohse le plus fréquent, bord inférieur du muscle supinateur, arcade de l'artère radiale récurrente, bord supéro-médial du muscle court extenseur radial du carpe..

- compression extrinséque : tumeur bénigne (lipome par ex), maligne, kyste, adénomégalie, bursite bicipito-radiale.

- tumeur neurogène.

- atteinte post-traumatique (fracture du radius).

Clinique

- Tableau de compression dynamique : douleur postéro-latérale de l'avant-bras, mimant une épicondylalgie latérale.

- Compression permanente : douleur postéro-latérale de l'avant-bras et déficit moteur de l'extension des doigts et du poignet par atteinte motrice des muscles de la loge postérieure de l'avant-bras.

Échographie

Etude bilatérale et comparative toujours +++ :

- Epaississement du NIP avec disparité de son calibre au niveau de son point de compression,

- Perte de son échostructure fasciculaire avec hypoéchogénicité globale,

- Hyperhémie Doppler,

- Particularité : son calibre antéro-postérieur diminue significativement de manière physiologique au niveau de l'arcade de Frohse.

IRM

Hypersignal DP FS, hyposignal T1 et épaississement du nerf interosseux postérieur au niveau de son point de compression.

Signes de dénérvation musculaire secondaire des muscles de la loge postérieur de l'avant-bras en hypersignal DP FS et amyotrophie avec involution graisseuse sur la séquence T1.

CAT

Traitement symptomatique en cas de compression dynamique : immobilisation, AINS.

On pourrait discuter d'une infiltrations sous guidage échographique.

Traitement chirurgical possible avec libération nerveuse en cas de compression permanente.