Fiche de cours : Rupture du ligament collatéral fibulaire du genou


Note

Fiche de cours mise à jour le 09/09/2019 à 13:39:14

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Lésion du ligament collatéral latéral rarement dissociée d'une atteinte du PAPL.
Atteinte plus rare que celle du plan ligamentaire médial.
Plan ligamentaire latéral formé de trois couches :
- Superficielle : tractus iliotibial et muscle biceps fémoral.
- Intermédiaire : rétinaculum patellaire et ligaments ménisco-patellaire + patello-fémoraux.
- Profonde : PAPL.

PAPL = stabilité.
3 éléments principaux : LCL /tendon du muscle poplité/ligament poplitéo-fibulaire.

Clinique

Mécanisme lésionnel :
- en hyperextension brutale
- varus sur genou en extension
- traumatisme en rotation latérale, torsion

Lésions associées fréquentes (pivot central notamment)

En aigu : douleur postérolatérale du genou et impotence fonctionnelle
En chronique : instabilité du genou notamment en varus avec des lésions secondairement associées 

Biologie

Non perturbée

Radiographie

En aigu, on recherche :
- Une fracture de la pointe de la fibula (arcuate sign), un plus volumineux fragment témoignant d'une avulsion du biceps fémoral
- Une fracture avulsion du bord latéral du condyle fémoral (insertion proximale du ligament collatéral latéral)
- Fracture avulsion de la bandelette iliotibiale
- Fracture de Segond (insertion du LAL)

À distance du traumatisme, on peut réaliser des radiographies en contraintes montrant un bâillement de l'interligne fémoro-tibial latéral.

 

Échographie

Étude sur un genou légèrement fléchi

LCL = bande hypoéchogène à l'état physiologique

Rupture partielle = épaississement hétérogène avec infiltration des tissus mous
Rupture complète = solution de continuité des fibres ou avulsion osseuse

Recherche d'avulsion osseuse
Rechercher une lésion du nerf fibulaire commun

TDM

Étude des avulsions osseuses

IRM

Examen de référence pour les lésions du PAPL.
Toutes les structures du PAPL ne sont pas clairement identifiables à l'état physiologique.

Signes directs = anomalie de signal des ligaments :
-Grade I = infiltration péri-ligamentaire
-Grade II = rupture partielle (interruption focale de quelques fibres)
-Grade III = rupture complète avec solution de continuité le plus souvent distale ou avulsion osseuse

Signes indirects :
- Œdème osseux de l'apex de la fibula
- Par contre-coup, contusion osseuse du condyle fémoral médial
- Avulsion ou lésion de la jonction myotendineuse du biceps fémoral
- Atteinte du muscle poplité
- Atteinte capsulaire en postérolatéral
- Lésions associées méniscales et du pivot central

CAT

Prise en charge orthopédique ou chirurgicale du point d'angle postérolatéral et des lésions associées

Diagnostics Différentiels

Ne pas méconnaître une atteinte du PAPL, pouvant amener une instabilité chronique du genou.