Fiche de cours : Ostéolyse post-traumatique de la clavicule


Note

Fiche de cours mise à jour le 10/09/2019 à 14:07:04

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Ostéolyse d'étiopathogénie controversée : probables microtraumatismes répétés sources de fracture de fatigue avec ostéolyse secondaire, plus qu'une véritable ostéonécrose.
Le terrain est souvent sportif (gymnaste, haltérophile, judoka).
Un traumatisme quelques semaines auparavant est parfois retrouvé ; parfois l'ostéolyse n'a pas de cause clairement identifiée.


Clinique

Douleur d'horaire inflammatoire
Un traumatisme peut être retrouvé dans les semaines précédentes

Radiographie

Pseudo-élargissement de l'interligne acromio-claviculaire par ostéolyse de l'extrémité distale claviculaire présentant des bords irréguliers ; intérêt des clichés comparatifs

Échographie

Elargissement de l'espace acromioclaviculaire avec parfois un décroché cortical

IRM

Hypersignal STIR de l'extrémité distale claviculaire

Ligne fracturaire sous-chondrale en hyposignal à rechercher au sein de l'oedème


Les séquences avec injection de gadolinium peuvent aider à détecter la ligne fracturaire au début, et une véritable zone avasculaire à un stade plus tardif

CAT

Traitement médical : immobilisation, antalgiques, AINS.
Les mouvements utilisant le grand pectoral doivent être évités.
Infiltration de corticoïdes sous guidage échographique, à la fois test diagnostic et traitement.

La reminéralisation survient en 4 à 6 mois avec éventuelle déformation séquellaire.
Traitement chirurgical plus rare (exérèse de la clavicule distale).