Fiche de cours : Maladie des dépôts de cristaux de phosphate de calcium basique
  • Maladie des dépôts d'hydroxyapatite
  • Tendinopathie calcifiante


Note

Fiche de cours mise à jour le 08/09/2020 à 15:15:09

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Maladie de pathogénie incertaine se traduisant par des dépôts périarticulaires et/ou intra-articulaires principalement composés d'apatite carbonatée, d'où la dénomination de maladie de dépôts de cristaux d'hydroxyapatite

Clinique

- Asymptomatique le plus souvent : découverte fortuite
- Tendinopathie aiguë : douleur de rythme inflammatoire +/- tuméfaction si calcification superficielle (mains, pieds...). Attitude du traumatisé du membre supérieur en cas de localisation au niveau de l'épaule (localisation la plus fréquente)
- Douleurs chroniques : particulièrement fréquentes au niveau de l'épaule car possiblement responsable d'un conflit sous-acromial (face superficielle du tendon supra-épineux) ou antérieur (tendon subscapulaire).
- Arthrite aiguë (épaule de Milwaukee +++)
- Arthropathie chronique destructrice

Localisations (par fréquence) : épaule, hanche, genou, coude, poignet, rachis (muscle long du cou) ...

Biologie

Syndrome inflammatoire fréquent en cas d'atteinte aiguë

Radiographie

- Calcification tendineuse typiquement amorphe, bien limitée, arrondie ou ovalaire, à contours nets, de taille variable
- Lorsqu'elles sont en cours de résorption, elles deviennent mal limitées, moins denses (aspect floconneux).
- Possibilité de migration :
x dans une bourse adjacente
x dans l'articulation adjacente avec possibilité d'arthropathie chronique
x dans l'os adjacent (résorption intra-osseuse) : érosion

Échographie

- Calcification tendineuse hyper-échogène +/- atténuante, arrondie
- En cas de résorption, on observe une tendinopathie sous-jacente avec hyperhémie en mode Doppler et une fragmentation de la calcification.

TDM

Absence d'indication.

Calcification tendineuse +/- dense en fonction de la phase de la maladie, érosions osseuse en cas de résorption intra-osseuse

IRM

Absence d'indication.

- Calcification tendineuse en hyposignal T1 et hyposignal T2
- Hypersignal T2 du tendon, de l'os ou des parties molles sous-jacents si phase de résorption
- Possibilité d'épanchement articulaire ou de bursite

CAT

->Symptomatique +++ :
- AINS
- Glaçage - repos
- Infiltration de corticoïdes
-> Ponction-lavage -aspiration sous échographie
-> Physiothérapie par ultrasons
-> Lithotritie
-> Exérèse chirurgicale en dernier recours.

Classification

3 types de calcifications :
- Type A : calcification dense, homogène à contours nets
- Type B : calcification dense, cloisonnée, polylobée ou fragmentée, à contours nets
- Type C : calcification inhomogène à contours flous / festonnés

Diagnostics Différentiels

- Arthrose avec ostéophytes
- Arthropathie à cristaux de CCP
- Ostéoarthopathie neurogène
- Lésion tumorale
- Arthropathie hémophilique