Fiche de cours : Lithiase urinaire - Colique néphrétique


Note

Fiche de cours mise à jour le 29/08/2017 à 15:39:31

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Lithiase située dans les voies urinaires : de topographie rénale, urétérale (le plus fréquent), ou vésicale (plus rarement).
Facteurs favorisants la lithines intra-vésicale : stase urinaire (hypertrophie prostatique ++ / vessie neurologique), infection chronique, corps étranger, diverticules vésicaux

Clinique

Douleurs lombaires en cas de lithiase pyélique ou calicielle
Coliques néphrétiques en cas de migration urétérale
Hématurie microscopique ou macroscopique
Infection urinaire.
Environ 80% des calculs de moins de 6 mm s’éliminent spontanément.

Échographie

Lithiase : image hyperéchogène avec un cône d’ombre postérieur
En doppler : Artéfact de scintillement (échelle de vitesses élevées)
Syndrome obstructif : Dilatation des cavités pyélocalicielles et de l'uretère en amont de l'obstacle lithiasique. Rechercher une augmentation des index de résistance (utile chez la femme enceinte : significatif si augmentation de 0,1 du coté du syndrome obstructif par rapport au coté sain)
+/- épanchement péri-rénal
Recherche de calcul rétro-méatique ++ ou intra-vésical

TDM

Examen de référence actuel, mais irradiant : low-dose non injecté si possible à ne pas répéter chez le sujet jeune
Détection précise du nombre et de la localisation des lithiases, et mesure de leur densité
Evaluation du retentissement sur le haut appareil
Recherche de rupture des cavités urinaires avec trinôme (fuite de produit de contraste au temps tardif)
--> Guide la prise en charge
Participe au diagnostic différentiel