Fiche de cours : Lipome osseux


Note

Fiche de cours mise à jour le 28/03/2019 à 09:39:17

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Tumeur osseuse primitive bénigne rare (0,3% des lipomes) 

Il existe trois types de lipomes osseux : intra osseux, corticaux et para-ostéaux.

topographie : solitaire, prédominance aux membres inférieurs, métaphyse des os long. Sièges classiques : extrémité proximale du fémur (région sous-trochantérienne), la métaphyse proximale du tibia, le calcanéus et la fibula

Clinique

En règle asymptomatique.

Rarement douloureux, tuméfactions ou fractures compliquant le lipome intra osseux.

S'observe à tout âge et aussi bien chez la femme que chez l'homme.

 

Radiographie

- lacune bien limitée, par un fin liseré d’ostéosclérose complet ou incomplet.

-calcification ou ossification centrale (>50% des cas

-parfois,  travées osseuses donnant un aspect cloisonné à la tumeur)

-Dans le cas d’une localisation au calcanéus, certains caractères sémiologiques quasi-pathognomoniques sont suffisants pour arrêter toute autre investigation : volumineuse lacune cerclée par un fin liseré d’ostéosclérose (géode) présentant une calcification centrale (85% des cas), toujours située sous l’éventail de sustentation (zone claire habituelle).

TDM

-lacune intra-osseuse au contenu graisseux avec des densités négatives (entre -40 et -100 UH), limitée par un fin liseré d’ostéosclérose.

-calcifications ou des zones kystiques avec des densités de l’ordre de 0 à 20 UH.

-pas de prise de contraste.

IRM

-hypersignal hypersignal T1, un signal intermédiaire en T2, un hyposignal sur les séquences  effaçant le signal de la graisse (STIR, T2 (STIR, T2 fatsat).

-Les calcifications, les calcifications, les trabécules osseuses et le liseré marginal d’ostéosclérose apparaissent en hyposignal sur toutes les séquences. quences.

-pas de prise de contraste. existe pas de prise de contraste

CAT

-si typique (radiographie et IRM), et pas de symptomatologie clinique ou de risque fracturaire fracturaire = pas de biopsie, ni traitement.

-En cas de risque fracturaire : un curetage suivi d’un comblement de la néo-cavité par du ciment ou de l’os.