Fiche de cours : Lipome arborescent


Note

Fiche de cours mise à jour le 03/10/2018 à 14:42:46

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Le lipome arborescent est d'origine inconnue et correspond à une prolifération lipomateuse des villosités de la membrane synoviale.

Son association avec l’arthrose ,la polyarthrite rhumatoïde,ou un ancien traumatisme et les données histologiques d’inflammation synoviale chronique, laissent supposer une origine réactionnelle non spécifique plutôt qu’une origine néoplasique.

Il représente moins de 1 % de l'ensemble des lipomes.

Clinique

Epidémiologie :

Cette lésion atteint essentiellement l'adulte de sexe masculin.

La moyenne d’âge est de 43 ans avec des extrêmes de 9 à 66 ans.

Le site de prédilection est le genou (80%) en particulier dans le récéssus suprapatellaire), la bilatéralité est observée dans 20% des cas.

Cliniquement : tuméfaction articulaire ou para articulaire antérieure du genou d’apparition progressive, peu douloureuse et associée souvent à un épanchement articulaire indolore et récidivant.

Radiographie

Dans les formes évoluées, les radiographies montrent des lésions articulaires dégénératives.

Échographie

Prolifération de franges synoviales hyperéchogènes, associée à un épanchement articulaire

IRM

Le diagnostic repose sur un examen IRM avec :

  • une hypertrophie des villosités synoviales (aspect frangé en « feuille d'arbre ») de signal graisseux sur l'ensemble des séquences.
  • généralement accompagnées d'un épanchement articulaire.
  • et un rehaussement important des villosités synoviales après injection de gadolinium témoignant du caractère «inflammatoire» actuel de la pathologie

Diagnostics Différentiels

  • La synovite villonodulaire où on observe des dépôts d’hémosidérine hypointenses en T1 , T2 et T2*.
  • Le lipome synovial qui est une masse graisseuse ovalaire ou arrondie sans prolifération synoviale.
  • L’hémangiome synovial qui est une tumeur vasculaire bénigne où on peut observer des phlébolites, des amas graisseux en quantité variable combinés avec des vaisseaux.
  • La maladie de Hoffa qui est une hypertrophie du tissu adipeux situé en arrière du tendon patellaire.