Fiche de cours : Hématome extradural - épidural - encéphalique


Note

Fiche de cours mise à jour le 01/07/2020 à 09:37:14

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

L'hématome extra-durale est découvert dans moins de 4% des traumatismes crâniens.

Ils sont associés à une fracture de la voûte dans 90 % des cas chez l'adulte, secondaire à une plaie artérielle dans 90 % des cas.

Elle est définie par la présence d'une collection de sang entre la voûte du crâne et la dure-mère.

La localisation temporo-pariétale due à une déchirure de l'artère méningée moyenne est la plus fréquente.

Les localisations en fosses temporale ou cérébrale postérieure sont plus rares et souvent dues à des déchirures des sinus veineux.

Clinique

Interrogatoire : retrouve une notion de traumatisme crânien d’intensité moyenne, ayant entraîné une perte de connaissance brève.

Inspection : l'étude de la région de l’impact retrouve parfois une plaie, une ecchymose rétro-auriculaire, un hématome, une douleur à la pression, ainsi que des lésions en rapport avec un traumatisme de la base du crâne tel un hématome en lunette, une rhinorrhée, une épistaxis, une otorrhée, une otorragie voire un hémotympan (visible à l'otoscope).

Examen clinique :

- Recherche de signes d'HTIC : céphalées, vomissements en jet.

- Evaluation du glasgow (pronostique) : dans les 24 heures peut survenir une altération de l'état de conscience pouvant conduire jusqu'au coma.

- Evaluation neurologique (motricité, sensibilité, paires crâniennes) à la recherche de signes de focalisation : déficit moteur controlatéral au point d’impact, une mydriase tardive homolatérale. 

Radiographie

Plus indiquée

TDM

La tomodensitométrie cérébrale sans injection de produit de contraste confirme le diagnostic et recherche : 

- Hyperdensité spontanée en lentille biconvexe dont l'extension est limitée par les sutures et qui est souvent associée à une fracture crânienne en regard. Elle précise les caractéristiques de l’hématome : siège, étendue

- Effet de masse, variable, apprécié par le déplacement des ventricules et de la ligne médiane. Les signes d'engagement temporal ou sous-falcoriel  en représentent la gravité.

- Lésions associées : fractures, saignement associé.

IRM

Peu adaptée

Peut être utile chez un nourrisson ou en cas de recherche de lésions associées (lésions axonales diffuses ou étude de la fosse postérieure)

CAT

Urgence médico-chirurgicale.

En fonction de l'examen clinique : 

- surveillance de la conscience et de l'examen neurologique

- prise en charge médicale (antalgique, lutte contre HTIC)

- chirurgical : trou de trépan ou craniectomie par volet centré sur le trait de fracture avec évacuation de l’hématome puis hémostase de l’artère, drainage et fermeture.