Fiche de cours : Fracture du rachis cervical


Note

Fiche de cours mise à jour le 17/12/2014

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

L’extension forcée ou succédant à une flexion forcée, cause une force de distraction au niveau de la colonne antérieure, et une force de compression au niveau de la colonne postérieure.

Si cette force d’hyper-extention continue à se développer elle va entraîner, après la rupture des formations disco-ligamentaires antérieures, un arrachement du Ligament vertébral commun postérieur, créant une entorse grave en extension.

La fréquence (2%) de ces entorses graves en extension est inférieure à celles en flexion (12%), mais l’instabilité est sévère avec des complications neurologiques importantes. La traduction de cette lésion est parfois visible radiographiquement sous la forme d’un baîllement antérieur entre les bords antérieurs des corps vertébraux qui se majore sur les clichés dynamiques en hyper extension

Classification

Classification d’Anderson et Alonzo (1974) des fractures de C2 :
- type 1 : fracture de la pointe
- type 2 : fracture du corps siégeant au dessus du plan horizontal passant par le bord supérieur des articulaires supérieures de C2 = fracture du col de l’odontoïde dans la classification de De Mourgues et Fischer.
- type 3 : fracture de la base siégeant au dessous du plan horizontal passant par le bord supérieur des articulaires supérieures de C2