Fiche de cours : Epiphysiolyse de la tête fémorale


Note

Fiche de cours mise à jour le 02/10/2020 à 16:58:26

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Le glissement épiphysaire fémoral supérieur touche préférentiellement l'adolescent avec une nette prédominance masculine.

Il s'agit en fait d'un équivalent de fracture Salter 1 responsable d'un glissement externe de la métaphyse du fémur supérieur tandis que la tête fémorale reste en place dans le cotyle.

Urgence diagnostique et thérapeutique en raison du risque de nécrose céphalique, chondrolyse d'arthrose précoce.

Clinique

Facteurs prédisposants :

  • période pubertaire
  • obésité
  • diminution de l'antéversion fémorale
  • population noire

Radiographie

  • L'incidence de profil est la plus pertinente : Analyser la bascule du noyau épiphysaire en dedans et en arrière
  • Augmentation de la flèche basicapitale.
  • Diminution du recouvrement du col et de l'ischion ( Triangle de Capener)
  • De face, construction de la ligne de Klein qui ne coupe plus la tête = glissement mais peu sensible
  • Défaut d'alignement entre le col et la tête, l'axe du col n'étant plus perpendiculaire au cartilage de conjugaison.

IRM

Place limitée aux formes radiographiquement et cliniquement douteuses :
Recherche d'œdème osseux sur le versant interne de la métaphyse, et un glissement débutant

CAT

  • Mise en décharge.
    Chirurgie.