Fiche de cours : Embolie graisseuse


Note

Fiche de cours mise à jour le 23/04/2019 à 09:53:01

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Le syndrome d’embolie graisseuse est un ensemble de manifestations cliniques consécutives à des embols de graisse.

C'est une réaction inflammatoire systémique, touchant essentiellement la microcirculation pulmonaire, cérébrale et cutanée (purpura +).

Cela est consécutif le plus souvent à la fracture des os longs.

L’embolie graisseuse cérébrale peut également survenir dans les suites d’une chirurgie cardiaque ou faciale. Rarement isolée :

- Diagnostic parfois difficile, essentiellement clinique. 

- C’est un syndrome rare et grave.

- Notion d’intervalle libre entre la fracture et la survenue de signes neurologiques.

Clinique

Clinique variée de l'embolie graisseuse cérébrale :

- Troubles de la conscience, crise convulsive, nystagmus, hypertonie extrapyramidale, signes déficitaires moins fréquents et transitoires,

troubles neurovégétatifs (atteinte des noyaux gris centraux)…

- Rétinopathie (hémorragies rétiniennes, taches blanches cotonnneuses, oedème maculaire...) 

 

 

Biologie

Thrombopénie,

Anémie hémolytique.

 

TDM

TDM cérébral :

Souvent normal.

Réalisé en première intention dans le contexte souvent traumatique, permet d’éliminer une urgence neurochirurgicale. Peut montrer des hypodensités localisées, un œdème cérébral diffus, infarctus cérébraux avec remaniements hémorragiques…

IRM

IRM cérébrale :

Lésions à contours flous, parfois nodulaires :

- hyposignaux T1, 

- micro-hypersignaux T2, non confluents, touchant la substance blanche et le cortex,

- hyposignaux T2*

Aspect de ciel étoilé 

disparition des lésions en quelques semaines ou quelques mois. 

 

CAT

Traitements symptomatiques, mesures de réanimation. 

Intérêt de l'administration d'albumine ? (liaisons covalentes avec les acides gras, diminuerait leur toxicité). 

évolution le plus souvent favorable. 

Pronostic dépend de l'atteinte pulmonaire et cérébrale. 

 

 

Diagnostics Différentiels

Lésions post-traumatiques.