Fiche de cours : Carcinome bronchique à petites cellules indifférenciées


Note

Fiche de cours mise à jour le 07/06/2009

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Carcinome anaplasique à haute malignité et en général bronchogène composé de petites cellules ovoïdes à néoplasie réduite.
Possible association entre le carcinome pulmonaire à petites cellules et d'autres types de cancer pulmonaire.
Caractérisé par des traits biologiques particuliers, la réponse à la chimio ou radiothérapie et par leur tendance à métastaser.

Classification

T – Tumeur primitive

TX : Tumeur ne peut être évaluée ou est démontrée par la présence de cellules malignes dans les expectorations ou un lavage bronchique sans visualisation de la tumeur par des examens endoscopiques ou d’imagerie

T0 : Pas d’évidence de tumeur primitive

Tis : Carcinome in situ

T1 : Tumeur de 3 cm ou moins, entourée par le poumon ou la plèvre viscérale, sans évidence bronchoscopique d’invasion à la bronche souche
T1a : Tumeur de 2 cm ou moins dans sa plus grande dimension
T1b : Tumeur de plus de 2 cm sans dépasser 3 cm dans sa plus grande dimension

T2 : Tumeur de plus de 3 cm sans dépasser 7 cm dans sa plus grande dimension ou présentant une des caractéristiques suivantes :
• atteinte de la bronche souche à 2 cm ou plus de la carène
• invasion de la plèvre viscérale
• présence d’une atélectasie ou d’une pneumopathie obstructive s’étendant à la région hilaire sans atteindre l’ensemble du poumon.
T2a : Tumeur de 3 cm à 5 cm
T2b: Tumeur de plus de 5 cm à 7 cm

T3 : Tumeur de plus de 7 cm ou envahissant directement une des structures suivantes : la paroi thoracique, le diaphragme, le nerf phrénique, la plèvre médiastinale, pleurale ou pariétale ou le péricarde ; ou une tumeur dans la bronche souche à moins de 2 cm de la carène sans l’envahir ; ou associée à une atélectasie ou d’une pneumopathie obstructive du poumon entier ; ou présence d’un nodule tumoral satellite dans le même lobe

T4 : Tumeur envahissant directement une des structures suivantes : médiastin, cœur, grands vaisseaux, trachée, nerf laryngé récurrent, œsophage, corps vertébral, carène; ou présence d’un nodule tumoral satellite dans un autre lobe du poumon atteint

N – Ganglions lymphatiques régionaux

NX : les ganglions ne peuvent pas être évalués

N0 : pas de métastase ganglionnaire lymphatique régionale

N1 : Adénopathie intrapulmonaires, péribronchiques et/ou hilaires ipsilatérale
N2 : Adénopathie médiastinale ipsilatérale(s) et/ou sous-carinaires
N3 : Adénopathie médiastinale controlatérale, hilaires controlatérales, scalènes ou sous-claviculaires ipsilatérales ou controlatérales

M – Métastase à distance

MX : les métastases à distance n’ont pas pu être évaluées

M0 : absence de métastase à distance

M1 : métastase à distance
M1a : Nodule(s) tumoral distinct dans un lobe controlatéral ; tumeur avec nodules pleuraux ou épanchement pleural (ou péricardique) malin
M1b : métastase à distance