Fiche de cours : Aspergillose pulmonaire invasive


Note

Fiche de cours mise à jour le 17/04/2018 à 10:03:25

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Forme grave d'aspergillose (infection à Aspergillus fumigatus : champignon filamenteux ubiquitaire)

Terrain : immunodépression générale sévère (Neutrophiles < 500)

2 formes :

- Angio-invasive 

- Broncho-invasive (15 à 30% des formes invasives)

 

NB : forme nécrosante chronique = ancienne forme semi-invasive --> terrain d'immunodépression générale plus modérée, pathologie chronqiue (ex : diabétique sous corticothérapie)

Clinique

Hémopathies (Leucémie aigue sous chimiothérapie, allogreffe de moelle)

Transplantés notamment pulmonaires

Radiographie

Aspécifique, peu sensible

Opacités qui peuvent être excavées dans la forme angio-invasive 

 

 

TDM

- Forme angio-invasive : nodules puis condensations alvéolaires avec excavation rapide par nécrose (2 semaines - 1 mois) --> formation d'un séquestre mycotique primaire


On peut retrouver le signe du croissant clair gazeux (air crescent sign) comme dans la greffe aspergillaire : condensation intra-cavitaire avec croissant gazeux au pourtour, par cavitation rapidement progressive de la condensation initiale

Signe du halo : verre dépoli périphérique (hémorragie alvéolaire péri-lésionnelle)

- Forme broncho-invasive : tableau de broncho-pneumopathie aspécifique (condensations alvéolaires, micronodules de disposition centro-lobulaires = en arbre à bourgeons --> comme dans les bronchiolites)

- Forme nécrosante chronique : ressemble à la forme angio-invasive
Condensations alvéolaires à prédominance supérieure qui s'excavent progressivement (plusieurs mois) contrairement à la forme angio-invasive --> importance de la comparaison avec des examens antérieurs 

 

 

Interventionel vasculaire

Embolisation en cas d'hémoptysie 

CAT

Traitement anti-fongique adapté après prélèvements 

(antigénémie chez l'immunodéprimé, crachâts, LBA)

Classification

Critères de Denning dans la forme nécrosante chronique (2003) :

symptômes pulmonaires ou généraux compatibles depuis au moins 3 mois

- lésion cavitaire pulmonaire

- espèces aspergillaires sur les prélèvements

- syndrome inflammatoire biologique

- pas d’autres pathogènes identifiés qui donneraient un tableau similaire

- immunodépression modérée

--> tous les critères sont nécessaires

 

Diagnostics Différentiels

Toutes les mycoses pulmonaires